Le Dr Rioufolky [présente] aurait adoré vous présenter

R(hOMe)ANIA

Ion Bârlădeanu, une collection particulière

 

Premier ouvrage de la collection D’ailleurs c’est toujours les autres qui meurent
Couverture 300gr/m² couché Mat pelliculé – Intérieur 135gr/m² couché mat – Cinquante exemplaires
Dos carré collé – 100% Quadri –  21x21 cm – 128 pages

Textes en Berthold Akzidenz Grotesk…

20,00

Originaire d’un petit village roumain, Ion Bârlădeanu a vécu toute sa vie de petits boulots. Il a longtemps eu une vie de misère, mais a toujours dessiné. Dans les années 80, il ajoute une image découpée dans un magazine à un de ses dessins et commence une œuvre qui restera longtemps secrète, entièrement consacrée au collage d’images découpées.

À Bucarest, en octobre 2006, de retour d’un séjour en Roumanie, Gheorghe Gheorghiu offre au Docteur Rioufolsky un ensemble de 31 collages photographiques récupérés dans une poubelle de la capitale. Ces joyaux anonymes de la fin des années 70, tous de formats identiques, simplistes et naïfs, sont paradoxalement d’une extrême modernité, dérangeants, parfois même visionnaires.

L’alter-ego du Docteur, Emmanuel Rioufol, est fasciné par ces images politiques, érotiques et surréalistes. Lors d’un autre voyage en Roumanie il découvre par hasard que leur auteur est vivant, qu’il est totalement inconnu, n’a jamais montré ses travaux, et est presque clochardisé. Il vont sympathiser et Emmanuel va acheter la série de collages présentés ici – des collages qu’il expose au Pavillon Jaune sous le nom de R(hOMe)ANIA (2) en avril 2011.

Ce livre avait été envisagé avec Emmanuel à l’hiver 2017, mais n’avait pas pu se faire. Le succès récent et inattendu de Ion Bârlădeanu en galerie rendait ce projet compliqué, voire impossible pour des raisons de droit, et nous hésitions sur la conduite à tenir.

Malgré, ou à cause de la mort d’Emmanuel, les éditions Bettie ont finalement décidé de le produire sous le manteau, en témoignage amical du plaisir que nous avons partagé autour de ces images.

Pin It on Pinterest

Share This